Tout savoir sur la Prime de Partage de la Valeur en 2023 et les changements prévus pour 2024

La Prime de Partage de la Valeur (PPV) est un dispositif qui permet à l’employeur de verser au salarié une prime. Jusqu’au 31 décembre 2023, les entreprises qui souhaitent verser à leurs salariés une Prime de Partage de la Valeur (PPV) peuvent bénéficier d’exonération sur l’ensemble des cotisations et contributions sociales. Elle sera ensuite pérennisée à partir du 1er janvier 2024 avec un régime social et fiscal différent.

Quels montants peuvent être versés ?

  • 3000 euros : par bénéficiaire et par année,
  • 6000 euros : entreprises dotées d’un accord d’intéressement, les entreprises de moins de 50 salariés appliquant à titre volontaire un dispositif de participation, les associations et fondations reconnues d’utilité publique ou d’intérêt général.

Cette prime peut être versée en une ou plusieurs fois au cours de l’année civile (mais non mensuellement)

Qui décide du versement de la prime ?

Le versement de la prime est prévu :

  • Soit par un accord d’entreprise
  • Soit à la suite d’une décision prise par l’employeur

Cette décision indiquera notamment les modalités de versement de cette prime ainsi que l’éventuelle répartition entre vos salariés dans le cas où vous décideriez de faire varier le montant selon certains critères définis.

Quelles sont les conditions de versement ?

Le dispositif de la prime PPV bénéficie, exceptionnel­lement jusqu’au 31 décembre 2023, d’un régime social et fiscal spécial. En effet, les primes qui seront ver­sées jusqu’à cette date aux sala­riés dont la rémunération est infé­rieure à 3 SMIC seront non seule­ment exonérées des cotisations sociales, mais également de la CSG/CRDS, ain­si que de l’impôt sur le revenu.

Quels sont les changements pour 2024 ?

Au 1er janvier 2024, la PPV continuera de s’appliquer selon les modalités suivantes :

  • La prime sera exonérée des cotisations sociales sauf de la CSG/CRDS
  • La prime sera soumise à l’impôt sur le revenu
  • La prime pourra être versée à tous les salariés

Les montants maximum (3 000 ou 6 000 euros) resteront inchangés, ainsi que les conditions de versement (en une à quatre fois par année civile).

Quels sont les critères de versement ?

La prime peut être versée en une ou plusieurs fois, avec au maximum un versement par trimestre. Vous pouvez décider de verser le même montant de la prime pour l’ensemble des salariés, ou de varier la prime en fonction des bénéficiaires et de différents critères :

  • Niveau de la rémunération ;
  • Niveau de classification ;
  • Ancienneté dans l’entreprise ;
  • Durée de la présence effective durant l’année écoulée et/ou durée travail prévue au contrat de travail.

Attention, si la loi autorise les entreprises à moduler le montant de la PPV entre leurs salariés selon certains critères définis, cette modulation ne doit pas pour autant avoir pour effet ni d’exclure directement certains salariés du bénéfice de cette prime, ni même de conduire à des écarts jugés « disproportionnés » entre eux.

Qui sommes-nous ?

equipe

Nous sommes des professionnels et des experts avec une solide expérience pluridisciplinaire ayant pour vocation de vous accompagner, de répondre à vos questions et solutionner vos problèmes.

Nos derniers articles

Vous souhaitez externaliser vos paies ?

N’hésitez pas à nous contacter, nous serons à l’écoute de vos demandes pour repondre au plus juste.

et, venenatis Praesent libero nec quis ut efficitur. ipsum dolor